Le point sur les tirets

Chiffres et typographie

Vous savez qu’il existe différents tirets mais ignorez comment les utiliser ? Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le tiret : le grand, le petit, le haut, le bas, celui qui unit, celui qui divise, celui qui fait parler à haute voix. Tout ou presque, puisque les professionnels de la langue et de la typographie adoptent eux-mêmes des positions divergentes. Notre but : illustrer les utilisations les plus communes de chaque tiret par le biais d’exemples simples.

Le tiret cadratin, aussi appelé tiret long

Pour le dialogue :

— Tous les publicitaires connaissent Bill Bernbach ou David Ogilvy. Mais y a-t-il eu ne serait-ce qu’une rédactrice publicitaire célèbre au 20e siècle ?
— Bien-sûr ! Helen Bayless Lansdowne Resor, par exemple.
— Est-elle vraiment connue ?
— Elle a été intronisée au Temple de la renommée de la publicité en 1967.

Pour les éléments en incise situés en milieu ou en fin de phrase :

  • Erma Perham Proetz était une grande conceptrice-rédactrice — un métier né au 20e siècle.
  • La signature — ou base line — est le slogan d’une entreprise.

Comment obtenir un tiret cadratin dans votre logiciel de traitement de texte ? Appuyez sur la touche ALT + 0151 sur le pavé numérique de votre clavier.

Le tiret demi-cadratin

Le tiret demi-cadratin est parfois appelé tiret moyen, tiret d’énumération, d’incise, de liste ou simplement tiret. Il a une représentation graphique similaire à celle du signe mathématique moins.

Pour les énumérations :

Dans une agence de publicité, l’équipe créative comprend :
– Un directeur de création
– Des directeurs artistiques dits DA
– Des concepteurs-rédacteurs dits CR
– Des graphistes
– Des maquettistes.

Pour la séparation de mots dont l’un au moins est composé :

  • Dans le monde de la pub, le duo concepteur-rédacteur – directeur artistique est appelé team créatif.

Le raccourci clavier pour obtenir votre tiret demi-cadratin ? Enfoncez la touche ALT + 0150 sur votre pavé numérique.

Le tiret court

La césure pour diviser

Que le tiret court divise, c’est une certitude puisqu’il est utilisé en cas de césure . Dans ce cas, il sert à scinder un mot en fin de phrase si celui-ci n’entre pas dans la justification :

Le métier de réda-
ctrice web est lié à l’optimisation du contenu de sites Internet.

Le plan de travail cré-
atif ou PTC synthétise la stratégie d’une agence pour la conception d’un projet publicitaire.

Le Bureau de Vérification de la Publi-
cité (BVP) est devenu l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) en juin 2008.

Le trait d’union pour marier

Le tiret court ou tiret quart de cadratin divise d’autant plus qu’il est parfois mal nommé. Vous l’aurez deviné, nous parlons du trait d’union. Ledit trait est destiné à unir les mots composés. Le classer parmi les tirets est, selon Le nouveau Petit Robert de la langue française, un abus.

  • Une conceptrice-rédactrice est moins bien rémunérée qu’un concepteur-rédacteur.
  • Le story-board est un document qui présente la synthèse d’un film publicitaire en cours de création.
  • Le stock-shot désigne une banque d’images.

Le tiret pour demander

Le plus déroutant, c’est que le tiret court fait davantage qu’unir et diviser. Il est aussi utilisé en cas d’inversion dans les formes interrogatives, notamment de part et d’autre du « t » euphonique fréquemment utilisé en français :

  • La série télévisée Mad Men est-elle représentative du monde de la publicité dans les années 1960 ?
  • Qu’appelle-t-on un roughman ? Une personne qui esquisse les idées du directeur artistique sous forme de croquis.

Le trait d’union ou le tiret court sont directement accessibles sur les claviers d’ordinateurs. Ils s’obtiennent également en tapant ALT+0173 sur votre pavé numérique.

Le tiret bas

Le tiret bas ou sous-tiret est parfois désigné par son nom anglais, underscore. Il fait sa première apparition sur les machines à écrire. On l’utilise aujourd’hui en informatique et ce à des fins essentiellement techniques.

Pour remplacer les espaces interdits quand on nomme un document :

  • texte_nom du client_nom du projet

Dans les adresses de courriers électroniques :

  • prénom_nom@xmail.com

Pour insérer un espace à compléter dans un formulaire :

On utilise alors une succession de tirets bas.

  • Je soussignée, ____________________________________________, certifie céder l’intégralité des droits d’auteurs à l’entreprise _________________________________ à livraison des textes.

Le tiret bas est directement accessible sur votre clavier d’ordinateur. Vous pouvez aussi l’obtenir en pressant la touche ALT+75.

Le point sur les tirets

La langue évolue et l’utilisation des tirets avec elle. Assisterons-nous à la disparition du tiret long au profit du tiret moyen ? Ce dernier, sous l’influence de langues voisines, dérobera-t-il la place des parenthèses quand propositions en incise il y a ? Les générations de demain et d’après-demain continueront-elles de différencier les tirets ? Qui lira verra.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copy link
Powered by Social Snap