' Réaliser votre référencement - Revue - É. C. Rédactrice

Rédactrice ou rédacteur : comment effectuer votre travail de référencement ?

Le monde du web

Mieux vaut le dire deux fois qu’une : le marketing web, c’est comme le génie. 99% de transpiration. Ceci dit, le pourcent restant n’est pas à négliger. N’en déplaise à Edison, il s’agit davantage de stratégie que d’inspiration. Vous avez choisi votre expression-clé. Et maintenant, que faire ?

Quels moyens utiliser pour lancer votre stratégie de référencement ?

Votre but, c’est que les moteurs trouvent votre site quand l’un de vos clients potentiels tape « rédactrice web » ou « concepteur-rédacteur freelance » dans sa barre de recherche. Mieux, c’est que votre site apparaisse dans les premiers résultats de recherche sur cette requête.

Prérequis : soignez votre site Internet

Votre site web est votre vitrine. Il doit être moderne, clair et pratique. Prenez le temps de vous présenter, d’exposer vos prestations, de souligner vos points-forts, de montrer que vous êtes digne de confiance et de mettre en ligne un portfolio convaincant.

Faut-il encore s’inscrire dans des annuaires en 2015 ?

Tout dépend de la qualité des annuaires en question. L’inscription de votre site dans des annuaires vise à augmenter :

  • Le nombre de liens entrants, c’est-à-dire de liens situés sur d’autres sites web pointant vers le vôtre
  • Le trafic de votre site, bien que cela soit loin d’être garanti.

Prenez l’importance du contenu unique au sérieux. Mieux vaut ne pas s’inscrire dans des annuaires plutôt que de s’inscrire en proposant une description bâclée ou copiée. Les annuaires sérieux refusent le contenu dupliqué, ce qui ne signifie pas que tous les annuaires refusant le contenu dupliqué soient sérieux. Vous trouverez sur la toile des listes d’annuaires de qualité sans lien retour obligatoire (c’est-à-dire que vous n’êtes pas dans l’obligation de mettre un lien pointant vers l’annuaire sur votre site) et qui font des liens en dur (c’est-à-dire qui utilisent l’URL de votre site plutôt qu’une redirection). Les liens en dur favorisent le référencement naturel, d’où l’importance de la distinction. Ceci dit, de nombreux référenceurs estiment aujourd’hui que les annuaires sont devenus inutiles.

Quid des échanges de liens ?

L’échange de lien, c’est du troc. Et c’est bien, mais :

  • Pas avec n’importe qui : veillez à ce que le site Internet de votre partenaire ait un lien logique avec la rédaction. En tant que concepteur-rédacteur, mieux vaut échanger un lien avec un directeur artistique qu’avec un ami coiffeur ; si vous êtes rédactrice web, choisissez plutôt un webmaster qu’un architecte d’intérieur.
  • Pas n’importe comment : un lien pour un lien, cela ne sert à rien. Si votre partenaire compte copier-coller votre nom de domaine sur une page qui répertorie des liens, remettez l’échange en question. Google n’attribuera aucune valeur à une telle page. Votre lien doit apparaître dans un contexte approprié. D’où l’intérêt de choisir des professionnels dont le métier à un rapport avec la rédaction, ce qui justifie votre présence sur leur site. Par ailleurs, il faudra rédiger une description conséquente de vos services, au sein de laquelle votre partenaire glissera un lien vers votre site.
  • Avec une stratégie précise : prenons deux sites Internet, A et B.
    A fait un lien vers B
    B fait un lien vers A

    Même bien placés, ces liens ne sont pas forcément la meilleure stratégie. Mieux vaut procéder ainsi :
    A fait un lien vers B
    B fait un lien vers C (un autre site appartenant à la même personne que A)
    .
  • Intégrer un blog à votre site web ?

    Qu’on se le dise, Google aime le contenu de qualité. Intégrer un magazine web à votre site Internet et publier des billets captivants sur les problématiques de la rédaction web et de la conception-rédaction est une excellente idée pour améliorer votre référencement. Les conseils de votre rédactrice :

    • Publiez régulièrement. Comme en course à pied, commencez à un rythme que vous pouvez tenir.
    • Écrivez naturellement. Oubliez la densité de mots-clés et les consignes professées par les spécialistes du marketing web dans les années 2000.

    Et les réseaux sociaux ?

    « Incontournable » est probablement l’un des adjectifs les plus associés à « réseaux sociaux ». Incontournable, oui, et chronophage aussi. Être actif ou active sur les réseaux sociaux et professionnels demande un investissement non négligeable. Une page Facebook sans fans, un profil LinkedIn sans relation ou un compte Twitter sans followers ne présentent aucun intérêt. Un réseau social sur Internet, c’est comme dans la vraie vie : ça se construit. Si vous vous lancez dans l’une de ces aventures, préparez-vous à y passer du temps. Pensez à :

    • Soigner votre présentation
    • Rencontrer des gens qui exercent dans votre domaine et vous intéresser aux nouvelles de votre réseau
    • Poster du contenu intéressant.

    Évoluer avec Google

    Le World Wide Web est comme le monde : il évolue en permanence. Les tendances d’aujourd’hui seront obsolètes demain. En tant que rédactrice pub ou web, vous vous devez de suivre ces changements à la trace, pour vos clients comme pour votre stratégie de référencement. Google invente des algorithmes de plus en plus performants. Si le contenu est roi, la qualité est reine. Et autant dire que, sans la reine, le roi ne vaut rien. Voilà une tendance qui ne s’inversera pas de sitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


Élisabeth Chevillet - Rédactrice | © 2010-2014 | SIREN 528 788 540 | Tél : +49 162 549 38 59 | Courriel : contact@elisabethchevillet.com

Facebook Viadeo LinkedIn Xing Google +