' Évaluez votre text-appeal - Revue - Élisabeth Chevillet Rédactrice

Évaluez votre text-appeal en 7 étapes

null

Chers rédacteurs web, bloggeurs, facebookeurs et autres auteurs 2.0,

Infidèle, impatient et intransigeant, l’Internaute est un cauchemar. Vos mots n’ont qu’à bien se tenir, car la visibilité de vos textes ne tient qu’à un clic. Votre mission, si vous l’acceptez, est de captiver. Vous devez servir l’info sur un plateau d’argent, la décortiquer pour en extraire le croustillant, passionner de A à Z. Car si toute vérité n’est pas bonne à dire, il en est que l’on ne peut pas taire : personne n’a envie de vous lire.

  1. Enfourchez votre ténacité
  2. Évaluez votre text-appeal à l’aide des 7 questions suivantes
  3. Et relevez le défi.

1/ Maman comprendrait-elle mes textes ?

La compréhension de votre texte est-elle :

  • Facile – l’Internaute comprend sans difficulté ?
  • Immédiate – l’Internaute comprend d’emblée ?
  • Et universelle – la totalité des Internautes peut comprendre ?

Non ? Reformulez jusqu’à obtenir 3 oui car l’Internaute est paresseux.

Test : votre texte contient-il des termes/références que l’Internaute a besoin de rechercher pour comprendre ? Si oui, modifiez-le.

L’esprit c’est bien, la clarté c’est mieux – l’idéal, c’est les deux.

2/ Est-ce que je dirais ce que j’écris ?

Vous adressez-vous directement à l’Internaute par le biais du pronom « vous » ? Privilégiez-vous la voie active à la voie passive ? Écrivez-vous de manière claire, simple et directe ? Si vous obtenez un ou plusieurs non, reformulez votre texte.

Test : lisez votre texte à haute voix.

N’écrivez pas ce que vous ne diriez pas.

3/ Chaque mot est-il indispensable ?

Non ? Alors supprimez ! Vous rédigez de la pub, pas le roman que votre p’tite p’tite p’tite fillotte étudiera au siècle prochain. Allez droit au but.

Test : relisez votre texte en questionnant la nécessité de chaque mot et dites bye bye au superflu.

Plus vous écrivez, moins on a envie de vous lire.

4/ L’essentiel apparaît-il en début de texte ?

Quand vous rédigez, gardez en tête que l’Internaute ne lit pas vos textes mais les scanne. Facilitez-lui la tâche en lui permettant d’identifier instantanément les mots-clés.

Test : cachez votre texte à l’exception de la première phrase. L’idée principale est-elle identifiable ? Si non, à votre clavier.

Pensez à la pyramide inversée (en moyenne, 80 % des Internautes lisent le premier paragraphe d’un texte, contre 30 % le quatrième).

5/ Une liste serait-elle plus lisible ?

Décomposer le contenu en insérant des listes et des paragraphes supplémentaires peut faciliter le scannage.

Test : transformez votre texte en liste (numérotée, si c’est pertinent) pour voir si cela optimise la clarté. Le cas échéant, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Attention : l’abus de liste est dangereux pour la lisibilité. Modérez votre utilisation.

6/ Ai-je optimisé ma titraille ?

Vos titres sont-ils :

  • Explicites – ils permettent à l’Internaute d’identifier la thématique instantanément ?
  • Accrocheurs – ils attirent l’attention de l’Internaute par l’amusement, l’intérêt ou la surprise ?
  • Logiques – ils forment un ensemble cohérent ?

Obtenez 100 % de oui ou remettez-vous au boulot.

Test : effacez tout le contenu sauf les h1, h2, h3, etc. pour vérifier la pertinence, l’impact et la cohérence de vos titres.

Pour avoir une chance de garder l’attention de l’Internaute, il faut déjà savoir l’attirer.

7/ Les différentes parties de mon texte sont-elles indépendantes ?

Vos titres sont-ils indépendants ? Le contenu de chaque paragraphe est-il pertinent et compréhensible en soi ? Avez-vous une idée principale par paragraphe ?

Test : sélectionnez au hasard un paragraphe de votre texte et assurez-vous qu’il a un sens indépendamment des autres.

L’Internaute n’aime pas les préliminaires. Il va chercher l’info qui l’intéresse sans passer par la case intro.

Voilà pour nos conseils, reste à vous lancer !

  1. Préparez votre texte avec un soupçon d’humour, une dose de subtilité et une pincée de surprise.
  2. Mixez jusqu’à obtenir entière satisfaction.
  3. Passez le tout au crible pour une croustillance optimale.
  4. Votre texte est prêt à déguster – et vous avez un text-appeal d’enfer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*


Élisabeth Chevillet - Rédactrice | © 2010-2014 | SIREN 528 788 540 | Tél : +49 162 549 38 59 | Courriel : contact@elisabethchevillet.com

Facebook Viadeo LinkedIn Xing Google +